Le centre de soins


Le centre de sauvegarde, aussi appelé centre de soins, est une structure autorisée à détenir, à soigner puis à relâcher des animaux sauvages.

L’établissement est soumis à autorisation d’ouverture. Il est sous la responsabilité d’une personne compétente dîte « capacitaire ».

Blaireau patte avant fracturée

Il n’est pas question de garder les animaux, ils sont réinsérés dans leur milieu naturel dès que possible. Ce n’est pas un parc animalier ni un zoo, mais bel et bien un hôpital pour les animaux sauvages. 

Il est strictement interdit de visiter un centre de soins. De la même manière, il est impensable que l’on visite les hôpitaux pour observer les humains en convalescence.

 


Les animaux ont besoin de calme pour favoriser leur rémission. Les contacts sont donc limités au strict minimum.

Nous travaillons en collaborations avec des vétérinaires. Ce sont eux qui prescrivent les traitements et qui gèrent les opérations délicates. Ils prennent la lourde décision d’euthanasier les animaux lorsque leur état ne permet pas de les soigner ni de les relâcher.


Outre le fait de prendre en charge les animaux sauvages en détresse pour tenter de les soigner, le centre a pour mission de sensibiliser et d’informer le grand public quant à la biodiversité. Nous recevons de nombreux appels concernant des problèmes de promiscuité avec les animaux sauvages. Notre équipe essaie au mieux de faire une médiation juste pour une meilleure cohabitation avec le vivant qui nous entoure.

Nous menons aussi diverses actions sur le terrain. Nous collectons des informations qui font avancer, petit à petit, la connaissance des espèces suivies.