La Chouette Chevêche


L’espèce :

Chevêche d’Athena, Athene noctua

La Chevêche d’Athena est une petite Chouette de la famille des Strigidés. Elle fait une vingtaine de centimètres et même si elle est plutôt crépusculaire, vous pouvez parfois l’observer de jour. Elle peut vivre jusqu’à une quinzaine d’année. Nous n’avions que très peu d’accueils au Centre depuis 1991, mais depuis 2014, nous recevons de plus en plus de ces Chouettes. 

 

Notre action :

Depuis 2014, suite à des accueils de plus en plus nombreux au Centre de soins, nous nous sommes intéressés à la Chevêche. Nous avons cherché à mieux connaître le statut et la répartition de ce rapace dans les alentours de Millau. Nous nous sommes concentrés sur plusieurs actions : 


L’accueil, le soin des Chouettes, et l’élevage des juvéniles. Les individus arrivés au Centre nécessitent de l’attention et des soins. Nous avons pris en charge 408 Chevêches entre 1991 et 2020.


 

Rouge : Non observée
Vert : Présence avérée
Jaune : Zones à prospecter

La prospection sur le terrain. Notre objectif était de mieux connaître les zones où étaient installées les Chevêches. Le repérage nous a permis de connaître les milieux favorables à son installation. Nous avons ainsi pu relâcher les adultes sur leur lieu de découverte et les jeunes dans des milieux favorables sans présence d’autres couples. Ainsi, la concurrence pour le territoire et la nourriture est moindre. Généralement, les Chevêches semblent éviter les milieux trop boisés. Elles sont plus présentes en milieux semi-ouvert, notamment proche des fermes. Elles n’hésitent pas à nicher dans de vieux bâtiments et profitent ainsi de certaines installations humaines.


La contruction de nichoirs-taquets. Ces nichoirs servent à relâcher les jeunes dans des milieux propices. Nous approvisionnons les jeunes encore plusieurs jours après leur relâcher, ainsi leur départ est tout en douceur. S’ils pennent à s’alimenter au cours des premiers jours dans la nature, un point de nourrisage est toujours à leur disposition.

Photo prise avec un piège photo, le jeune revient manger au taquet

Le suivi après relâcher. Suite à certains relâchers via les nichoirs-taquets, nous avons souhaité observer le comportement des jeunes afin de savoir s’ils utilisaient nos structures. Plusieurs bénévoles et propriétaires de sites de relâcher ont observé au fil des jours les jeunes s’émanciper, et bel et bien revenir sur les plateformes de nourrissage. Nous n’avons malheureusement pas pu équiper les jeunes d’émetteurs car les modèles qui nous possédions étaient trop encombrants et gênants.


 

La formation des bénévoles et stagiaires, et la sensibilisation des particuliers. Notre action consiste aussi à informer et sensibiliser le grand public. Nous formons nos bénévoles et stagiaires au sujet des Chevêches. Nous essayons de faire replacer les jeunes Chouettes en forme, qui sont souvent ramassées à tord. En effet, elles sortent du nid avant de savoir voler et les particuliers les ramassent alors qu’elles ne sont pas en danger. Pour en savoir plus, nous vous invitons à jeter un oeil à notre campagne Chouette mais pas abandonnée


Vous pouvez adhérer à notre association :